LE COMITÉ SCIENTIFIQUE 

M. Cheikh Oumar BAGAYOKO

Université des sciences et des technologies de Bamako / Faculté de Médecine 

Directeur du Centre d’Expertise et de Recherche en Télémédecine et e-Santé (CERTES), Bamako, Mali

Il obtient son doctorat d'Etat en médecine à la Faculté de Médecine de Bamako en 2002. Intéressé par l'utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication depuis les premières années des études médicales, il renforce ses compétences dans le domaine et obtient ainsi successivement un Certificat de Formation Continue en Informatique Médicale à l'Université de Genève, un master recherche en Informatique Biomédicale et de Santé à l'Université de Paris V, un master en Expertise et Ingénierie des Systèmes d'Information en Santé à l'Université d'Aix Marseille II et un Doctorat en Informatique Médicale dans la même Université. Il a une expérience solide dans l'élaboration des stratégies e-santé, le développement des outils adaptés pour l'Afrique, le pilotage, la mise en œuvre et l'évaluation des projets de e-santé, notamment à travers plusieurs missions d'expertise réalisées au Mali, en Afrique, dans le monde et son rôle de Coordinateur Général du Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine depuis 16 ans. Grâce à des subventions de recherche compétitives, il a mené des études d'envergure sur l’impact médico-économique de la e-santé en général et en particulier ses effets sur le recrutement et la rétention du personnel de santé dans plus districts sanitaires du Mali.

Prof. BAGAYOKO est membre titulaire de l'Académie des Sciences du Mali. Il est auteur de plusieurs publications scientifiques dans le domaine et a obtenu plusieurs distinctions scientifiques et honorifiques.

M. Albert-Claude BENHAMOU

Membre associé de l'Académie nationale de Chirurgie, Conseiller Numérique et santé du Recteur de l'AUF

Professeur honoraire à « Médecine Sorbonne Université » Paris.

- Membre associé de l’Académie Nationale de Chirurgie

- Conseiller du Secrétaire Perpétuel de l’Académie Nationale de Médecine.

- Conseiller du Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie

- Conseiller du Président de la Commission nationale française pour l’UNESCO

- Fondateur et Directeur de l’Université Numérique des Sciences de la Santé et du Sport (2003 - 2017) www.unf3s.org.

- Conseiller pour le numérique et la francophonie des Ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (2014 à 2016).

- Délégué Interministériel pour l’Education numérique en Afrique (2010-2013).

M. Bassirou BONFOH

Directeur General du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS)

Directeur du consortium Afrique One-ASPIRE

Bassirou Bonfoh détient depuis 1993 un Doctorat en Médecine Vétérinaire et d’un Doctorat en biologie (1997). Il a travaillé pendant cinq ans en Afrique de l'Ouest en tant que coordinateur du programme de développement de l’élevage pour Vétérinaires Sans Frontières (Suisse et France). Il a mené des études postdoctorales d'épidémiologie de quatre ans (2000-2003) à l'Institut Fédéral Suisse de Technologie de Zurich (ETHZ) et à l'Institut Suisse de Santé publique (Swiss TPH) sur les risques pour la santé et les déterminants du développement du secteur agricole. Il a ensuite conduit pendant quatre ans (2004-2009) un groupe de recherche sur les "Systèmes de production agro-pastorale" dans la Corne de l’Afrique, l’Afrique de l'Ouest et l’Asie centrale dans le cadre du programme Centre de compétence nationale suisse dans la recherche Nord-Sud (NCCR Nord-Sud) où il a contribué à valider le concept « Une seule Santé » et sur l'analyse des risques et le contrôle des zoonoses à l'interface homme, animal et environnement.

 

Depuis 2009, il est Directeur Général du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS, www.csrs.ch) où il dirige la diplomatie scientifique Sud-Sud et Nord-Sud. Il est également le Directeur du consortium Afrique One-ASPIRE (www.afriqueoneaspire.net) dans le cadre du programme DELTAS Afrique de l’Union Africaine. B. Bonfoh est aujourd’hui Maître de recherche du CAMES et est enseignant associé à l'Université de Lomé (Togo), université de Liège (Belgique), Université de Bale (Suisse), dans les Universités de Côte d’Ivoire et à l'École Inter-Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar où il préside le conseil scientifique. Il est aussi membres de plusieurs de plusieurs conseils et initiatives de recherche en agriculture et en santé en Afrique.

M. Laurent CHAMBAUD

Directeur de l’Ecole des Hautes Etudes en santé publique, France

Laurent Chambaud est directeur de l’école de hautes études en santé publique depuis avril 2013.

Laurent Chambaud a commencé sa carrière en service de protection maternelle infantile, puis en tant que médecin de santé publique au Québec, où il obtient une maîtrise de santé communautaire de l'université de Montréal.
 

Formé au métier de médecin inspecteur de santé publique à l’Ecole nationale de santé publique (ENSP), il exerce à la direction départementale des affaires sanitaires et sociales du Finistère, puis enseigne pendant 6 ans à l'ENSP. Il est alors nommé expert national détaché auprès de la Commission européenne, puis coordinateur du projet d'établissement de l'INVS et directeur de la direction départementale des affaires sanitaires et sociales de la Mayenne.

Laurent Chambaud dirige ensuite la direction régionale des affaires sanitaires et sociales de Franche-Comté et après un passage à l'Inspection général des affaires sociales, Laurent Chambaud est nommé directeur de la santé publique de l'agence régionale de santé d'Ile-de-France. En juin 2012, il rejoint le cabinet ministériel de Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, en tant que conseiller chargé de l’organisation et l’animation de la politique de santé publique et de la sécurité sanitaire, avant de prendre ses fonctions à l’EHESP au printemps 2013. Depuis janvier 2014, Laurent Chambaud est également professeur associé à l'Ecole de santé publique de l'Université de Montréal (Québec).

M. Yves COPPIETERS’T WALLANT

Professeur de santé publique

Président de l’Ecole de santé publique, Université libre de Bruxelles (ULB)

Le Professeur Coppieters est médecin de santé publique, épidémiologiste, diplômé successivement en médecine, médecine tropicale, méthodes statistiques, et docteur en sciences de la Santé Publique. Il est actuellement Président de l’Ecole de Santé Publique de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et chargé de cours et de recherche où il pratique entre autres l’épidémiologie des maladies chroniques, la promotion de la santé, l’analyse des systèmes d’information sanitaire et la planification des services de santé. Les activités de recherche et d’enseignement sont complétées par des missions d’expertise, de formulation de projets, d’évaluation et d’appui scientifique pour différents organismes internationaux.

Dans le cadre de ses activités de recherche, il est responsable de plusieurs programmes et recherches sur le renforcement des systèmes de santé et le développement des ressources humaines en santé. Ces travaux ont favorisé aussi le développement d’une expertise dans les champs de l’éthique et des règles de bonnes pratiques en santé publique.

M. Jean-Luc DUMAS

Directeur général de la Conférence Internationale des Doyens et des Facultés de Médecine d'Expression Française (CIDMEF)

Jean-Luc Dumas est actuellement Directeur Général de la Conférence Internationale des Doyens et des facultés de Médecine d’Expression Française (CIDMEF) après un mandat de Président (2015-2017) consacré à actualiser un plan stratégique et à porter une réforme des statuts et des structures internes. Il réalise régulièrement des missions dans le cadre du CAMES.

Professeur des Universités – Praticien Hospitalier à l’Université Paris 13 et à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), neuroradiologue, il a occupé les fonctions de Doyen de l’UFR Santé Médecine et Biologie Humaine (SMBH) de Bobigny (2008-2018) et a été engagé dans la structuration de la responsabilité sociale des facultés de médecine.

 

Il a notamment développé une approche en santé valorisant l’insertion territoriale de l’université et des expérimentations dans le mode d’entrée dans les études de santé dont la création de l’ALTER-PACES. Il a organisé à Bobigny les 3 premières éditions des États Généraux de la Formation et de la Recherche Médicale (2011, 2013 et 2015), a siégé au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans la Commission Nationale d’Intégration en Médecine Générale et a présidé le groupe médecine de la Commission Pédagogique Nationale des Études de Santé. Il est en outre président de la sous-section Anatomie du Conseil National des Universités. Il se consacre désormais à des fonctions en Santé Publique et porte la mission de développement d’un Observatoire Universitaire pour la Responsabilité Sociale en Santé.

M. Antoine FLAHAULT

Directeur de l’Institut de Santé Globale

Faculté de Médecine

Université de Genève

Antoine Flahault est docteur en médecine, ancien interne des hôpitaux de Paris, et docteur (PhD) en biomathématiques. Depuis janvier 2014, il est nommé professeur ordinaire à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève où il a fondé l’Institut de Santé Globale au Campus Biotech. Nommé professeur de santé publique en 2002 à Paris, il a fondé l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique qu’il a dirigée, à Rennes, de 2007 à 2012, a été nommé co-directeur du Centre Virchow-Villermé de Santé Publique Paris-Berlin (Université Descartes, Sorbonne Paris Cité), co-directeur de l’Alliance Académique Européenne pour la Santé Globale (EAGHA), président de l’Agence Européenne d’Accréditation des Formations en Santé Publique (APHEA).
 

Il a mené des recherches en modélisation mathématique des épidémies ; a dirigé le centre collaborateur de l’OMS pour la surveillance électronique des maladies ; a coordonné les recherches sur le Chikungunya dans l’Océan Indien et sur l’arc Antilles-Guyane (Prix Inserm 2006) ; a été commissaire scientifique de l’exposition Epidemik à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris, Rio et Sao Paulo, 2009-2013). Il a été élu membre correspondant de l'Académie Nationale de Médecine (Paris). Il a présidé en 2016 le World Health Summit, l’Alliance M8, et en 2016 et 2018 le Geneva Health Forum. Il avait (juin 2018) 274 publications scientifiques référencées sur Medline.

Mme Michèle KOSREMELLI ASMAR

MHA, Ph.D, Directrice de l’Institut supérieur de santé publique, Faculté de médecine, Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban

Michèle Kosremelli Asmar est Professeur associé et Directeur de l'Institut Supérieur de Santé Publique, (ISSP), à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Elle a obtenu son doctorat en gestion de l'Université Paris Dauphine et possède une maîtrise en administration de la santé de l'Université de Montréal, Canada ainsi qu'un diplôme d'études supérieures en gestion institutionnelle-soins de santé de l'Université Concordia, Canada.

Dr. Kosremelli Asmar a coordonné le programme de MBAIP-gestion de la santé offert en collaboration avec l'Université Paris Dauphine et l'IAE-Paris I Panthéon Sorbonne au cours des 15 dernières années. Dr Kosremelli Asmar est également chargée de cours dans plusieurs Facultés. Son travail, son enseignement et ses publications récentes portent sur la santé publique, la gestion de la santé, la qualité et l'accréditation, la technologie et la santé, le handicap et l’inclusion, ainsi que la collaboration interprofessionnelle et la coordination en matière de soins de santé, les ressources humaines, l’économie de la santé, les systèmes de santé.

Elle a donné plusieurs conférences et des consultations sur les systèmes de santé et les réformes au Liban, en France et au Canada et co-dirige des thèses de doctorat à l'étranger. Elle est l'auteur de plusieurs articles et chapitres de livres ainsi que membre d'organisations et comités scientifiques. Elle est aussi membre de comités de lecture pour plusieurs revues scientifiques et conférences nationales et internationales. Elle a dirigé plusieurs projets et recherches dans le domaine de la santé publique, à la fois localement et internationalement (OMS local et régional, Ministère de la santé publique, Forces de sécurité internes, ONG ...).

Dr. Kosremelli Asmar est également le président de l'ONG, Include, qui promeut l'inclusion des enfants, des jeunes et des adultes ayant des besoins spéciaux dans la société libanaise.

M. Ahmed MAHERZI

Doyen honoraire de la faculté de médecine de Tunis, Tunisie

Directeur du bureau de la responsabilité sociale, Faculté de médecine de l’Université de Montréal, Canada

Diplômé de la Faculté de médecine de l’Université de Tunis El Manar, Dr Ahmed Maherzi est pédiatre, spécialisé en gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques. Il a dirigé le Département de pédiatrie et néonatologie à l’hôpital universitaire Mongi Slim de La Marsa (Tunisie) et a été doyen de la faculté de médecine de l’Université de Tunis El Manar (2011-2017).

Depuis septembre 2017, il est professeur invité à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal où il dirige le Bureau de la responsabilité sociale.

Dr A Maherzi s’est affilié à plusieurs organisations professionnelles, notamment comme membre du Réseau mère-enfant de la Francophonie (RMEF) et membre du conseil d’administration du Groupe francophone d’hépatologie-gastroentérologie et nutrition pédiatriques. Actuellement, il est Secrétaire général du réseau international francophone sur la responsabilité sociale en santé (RIFRESS), membre Conseil d’administration de la Conférence internationale des doyens et des facultés de médecine d’expression française (CIDMEF) et membre du Conseil scientifique de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Pour Dr Maherzi, l’exercice de la médecine se résume à ceci : le don de soi. Au fil de sa carrière, il est devenu un champion de la responsabilité sociale dans toute la francophonie. En plus d’avoir grandement contribué au développement de la médecine familiale en Tunisie, au cours des dix dernières années, il s’est impliqué corps et âme dans l’intégration de la responsabilité sociale dans les facultés de médecine. Depuis 2012, il copréside le Projet international francophone de recherche-action sur la responsabilité sociale des facultés de médecine. En 2017, Dr Maherzi a organisé le Sommet mondial sur la responsabilité sociale, visant l’amélioration des systèmes de santé et la promotion de la justice sociale.

Pour l’ensemble de ses réalisations, on lui a décerné le Prix international AFMC-Charles Boelen pour la responsabilité sociale (2016), le titre de Membre honoraire du Collège des médecins de famille du Canada (2017) et la médaille de Chevalier de l’Ordre du mérite national de Tunisie (2017).

M. Elie Claude NDJITOYAP NDAM

Directeur Général de l'Hôpital Général de Yaoundé

Chef de département de médecine interne et spécialités médicales à la Faculté de Médecine de Yaoundé, Cameroun

Elie Claude NDJITOYAP NDAM est né le 25 juillet 1952 à Douala (Cameroun). Il est actuellement Directeur Général de l’Hôpital Général de Yaoundé ; Chef de département de médecine interne et spécialités médicales à la Faculté de Médecine de Yaoundé. Il a réalisé ses études à la Faculté de Médecine de Rouen en France et a obtenu son Agrégation de Médecine en 1990 à Paris, option Maladies de l’appareil digestif et nutrition.

Monsieur NDJITOYAP NDAM est Professeur Titulaire à la Faculté de Médecine et Membre du jury d’agrégation du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur.

Il a occupé les fonctions suivantes : Directeur des Affaires Académiques de l’Université de Yaoundé (1990 – 1995) ; Coordinateur du Projet de Santé de la Banque Mondiale (1995 – 1998) ; Secrétaire Général de l’Université de Yaoundé I (1998 – 2000) ; Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur (2000 – 2003) ; Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique (2003 – 2005) ; Directeur Général de l’Hôpital Général de Yaoundé depuis le 27 janvier 2005 ; Directeur de l’Agence Nationale Antidopage au Comité National Olympique et Sportif du Cameroun depuis 2007.

Il a reçu la Distinction honorifique « Grand Officier de l’Ordre National de la Valeur » en 2009et est l’auteur de 120 publications scientifiques et 4 ouvrages.

Mme Hélène SALETTE

inf., M. Sc. Inf., ASC

Secrétaire générale, Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF)

Hélène Salette est détentrice d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de Montréal et d’une certification universitaire en gouvernance de sociétés au Québec (ASC). Elle est secrétaire générale du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone (SIDIIEF) depuis avril 2002. Le SIDIIEF est un réseau mondial constitué d'associations et d'institutions membres issues de plus d'une trentaine de pays de la francophonie. À ce titre, elle travaille au sein d’un conseil d’administration, dont les membres sont issus de nombreux pays de la francophonie mondiale. Elle est responsable de la mise en œuvre de toutes les activités de l’organisme : idéation, planification stratégique, mise en œuvre et commercialisation. Animatrice et ambassadrice du réseau mondial des infirmières et infirmiers francophones, elle contribue, de manière distinctive, au rayonnement de la profession dans le monde. Madame Salette est invitée comme conférencière sur des tribunes internationales. Elle agit également comme consultante auprès de différentes instances en lien avec des dossiers de développement de la pratique infirmière. Elle s’est vu décerner deux prix au cours des dernières années, soit le Prix Florence 2013, dans la catégorie Rayonnement international, remis par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et le Prix Distinction Montérégie 2014, remis par l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de la Montérégie, pour souligner sa contribution au partage des savoirs infirmiers en français, à la promotion de l’excellence des soins, ainsi qu’à l’avancement et au rayonnement de la profession infirmière dans le monde.

Please reload

Contact : rachida.maouche@auf.org

Site web : www.auf.org

© AUF 2018 Tous droits réservés